Hackers et Makers : réappropriation démocratique possible?

Les autres FabLabs, les autres lieux, les réseaux qui se mettent en place...

Hackers et Makers : réappropriation démocratique possible?

Message par Drapher » 31 Mai 2014, 09:56

L'article est ici : http://www.lesmaitresignorants.org/?ai1ec_event=hackers-et-makers&instance_id=211

Session d’autoformation : « Hackers et Makers »
Quand : Retour au calendrier 2 juin 2014 @ 19 h 00 min - 22 h 00 min
Où : Hackerspace du Jardin d'Alice
20 Rue de Reuilly
75012 Paris

France

lesmaitresignorants@free.fr

Les formes de coopération sur Internet font partie de notre quotidien. Cela touche toutes les sphères de vie: informations, travail, biens et services mais aussi relations, sentiments appartenances et culture.

On parle d’une économie de la connaissance qui s’agence autour d’échanges et de partages fortement conditionnés par l’accélération technologique.

Dans la production immatérielle des organisations autonomes se sont mises en place : c’est le cas des communautés des « hackers » qui conçoivent du logiciel libre.

Souvent cette production est exploitée pour générer rente et profit (Facebook, Google, Apple…) ou directement du pouvoir de contrôle (NSA).

Aujourd’hui, avec la démocratisation de nouvelles technologies, comme les imprimantes 3D et les modules du « matériel libre » (open hardware), nous sommes à la veille d’un nouveau tournant qui touche la production matérielle (et aussi biologique). Ces équipements connectés aux réseaux et aux ordinateurs permettront à terme de créer tout objet matériel. Une nouvelle communauté, celle de « makers », est en train de se constituer et de monter en compétence dans ce domaine.

Au contraire de la production immatérielle des « hackers » qui travaillent ensemble sur les réseaux tout en étant chacun chez soi devant son ordi, la production matérielle des « makers » exige des lieux de coopération physique (p. ex. les FabLab – Laboratoires de Fabrication).

A terme on peut imaginer une production matérielle distribuée, universelle et sans usines qui, selon certains, préfigure une troisième révolution industrielle.

Comment éviter que ces nouvelles formes de coopération et production soient soumises aux contraintes fortes de la financiarisation actuelle (dette, compétitivité, profit à court terme etc)

Est-il possible que les modes de collaboration induites par ces technologies puissent permettre une nouvelle forme de réappropriation des moyens de productions en favorisant l’avènement d’une démocratie réelle ?
Drapher
 
Message(s) : 34
Inscription : 12 Avril 2014, 16:19

Re: Hackers et Makers : réappropriation démocratique possibl

Message par manu » 01 Juin 2014, 10:47

Il a l'air vraiment très bien ce lieu. La caserne Reuilly j'ai habité 10 ans juste à côté vu de l'extérieur c'est juste énorme!
Apparemment il y a le collectif d'artistes le jardin d'alice + la gare xp + le loop + la blackboxe, tout ce petit monde a déménagé là-bas.. ça promet. Je suis allé quelques fois à la gare XP, j'y ai rencontré des gens plein d'énergie, tout le temps en train de monter des super projets.
Il y a des portes ouvertes le week-end prochain:
http://garexp.org/?page_id=8#post-4535
Avec Cristel ça nous branche bien d'y aller. Des amateurs pour venir avec nous?
Avatar de l’utilisateur
manu
Administrateur
 
Message(s) : 539
Inscription : 20 Janvier 2014, 18:49

Re: Hackers et Makers : réappropriation démocratique possibl

Message par docteurC » 05 Juin 2014, 10:56

A la caserne Reuilly une vieille connaissance semble s'y etre installé
Eddy que certains connaissent bien ici
Avatar de l’utilisateur
docteurC
 
Message(s) : 9
Inscription : 19 Février 2014, 11:32


Retour vers Réseaux - lieux de fabrication numérique

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron